CORSE-MATIN : Les abattoirs corses ne sont pas concernés par la maltraitance



"Nous sommes des éleveurs", explique Toussaint Gistucci, gérant des abattoirs de Cuttoli et de Bastelica.
"Nous sommes des éleveurs", explique Toussaint Gistucci, gérant des abattoirs de Cuttoli et de Bastelica.
En Corse, "il n'y a pas d'omertà sur les abattoirs", explique Jean-Pierre Giansily, directeur du syndicat mixte de l'abattage en Corse (Smac). Ce dernier, tout comme Toussaint Gistucci, qui dirige deux abattoirs, celui de Cuttoli et celui de Bastelica, félicite au passage le travail de l'association L214 qui, en mars dernier, révélait par le biais de vidéos tournées en caméra cachée, de nombreux cas de maltraitance animale dans plusieurs abattoirs français.

Ces scandales avaient entraîné la constitution d'une commission d'enquête parlementaire, présidée par le député radical de gauche Olivier Falorni. Rendu public hier, le rapport de cette commission préconise 65 propositions pour améliorer le bien-être des bêtes et aussi des salariés.

Parmi les mesures proposées par les députés : la mise en place d'un contrôle vidéo obligatoire partout où les animaux vivants sont conduits ou tués, la multiplication des contrôles vétérinaires ou encore la création d'un comité national d'éthique.
Une éthique qui ne fait pas défaut dans les abattoirs corses, affirme le gérant Toussaint Gistucci : "Nous sommes des éleveurs. Je tue mes veaux de la même façon que je tue ceux de M. X. Je suis aux côtés de mes huit employés à Cuttoli (cinq à Bastelica). Nous avons des inspections régulières et travaillons quotidiennement avec les services vétérinaires avec lesquels nous avons de très bons rapports. Et personnellement, je n'ai pas attendu les propositions de la commission pour mettre en place un système de vidéosurveillance dans les abattoirs dont j'ai la gérance", déclare-t-il.

Retrouver l'article sur la bien traitance animale dans les abattoirs corses paru dans le quotidien CORSE-MATIN du 21 septembre 2016.

Le lien :

http://www.corsematin.com/article/article/les-abattoirs-corses-ne-sont-pas-concernes-par-la-maltraitance